Zen, soyons zen !Zen, soyons zen !Zen, soyons zen !Zen, soyons zen !Zen, soyons zen !

Zen, soyons zen !
VN:F [1.9.22_1171]
4.4/5 (11 votes)

Mes élèves avaient le choix entre 3 poésies plus ou moins longues. Un seul élève avait choisi la plus courte. Vendredi soir on note les devoirs, dont la poésie à apprendre en entier pour la rentrée.
Lui : « Maitresse, est-ce que je peux apprendre la 2ème poésie pour la rentrée vu que j’ai déjà appris la 1ère en entier et l’ai récitée cette semaine ? Moi, toute contente : – Ah bah oui, c’est une très bonne idée ça ! Lui, avec un grand sourire : – D’accord. Mais j’ai pas l’intention de le faire. »

4 commentaires sur “Zen, soyons zen !

  1. 20 octobre 2013 at 12 h 05 min

    A ta place, je crois que je lui aurai plus donné le choix… C’aurait été la deuxième point barre.

    1. mémé
      22 octobre 2013 at 14 h 09 min

      Pourquoi? C’est vraiment nécessaire? Il demande s’il peut, pas s’il doit. Donc oui, moi je peux passer mes vacances entières à préparer la rentrée , mais je n’ai pas l’intention de le faire :p.
      C’est une remarque comme une autre… et dite avec le sourire en plus, que demande le peuple! 😉

  2. 22 octobre 2013 at 17 h 42 min

    Ca dépend comment l’a dit l’enfant. C’est le genre de choses qui pourrait me faire rire si c’est dit avec humour. Si c’est de la provocation, l’élève en question aurait subit une petite chasse.

  3. 23 octobre 2013 at 8 h 13 min

    Moi aussi, ça aurait tendance plutôt à me faire rire. Rien que l’humour, le jeu de mots, mérite d’être souligné comme une prouesse! Par contre, effectivement, si c’est de la pure provocation pour m’enquiquiner et non pour lancer une boutade, là, il a des chances de regretter ses paroles.

Qu'en pensez-vous ?