Vie scolaire : comment faire participer les élèves en classe ?

À une époque où le système d’éducation fait l’objet de critique, les enseignants doivent sortir des sentiers battus afin d’engager leurs élèves dans l’apprentissage. Les emplois d’enseignants dans le monde entier ont leurs propres avantages, mais il y a des jours où les élèves ne veulent pas participer et, par conséquent, se désengagent de la classe.

Et il faut le dire, pousser les élèves à participer peut être un grand défi. Mais les enfants ne peuvent plus se permettre d’être passifs ou de rester à l’écart pendant leurs années d’école. Donc pour renverser la situation, voici quelques approches utiles pour faire participer les élèves et créer une situation gagnant-gagnant dans votre classe.

Commencez la classe par un échauffement mental

Un échauffement classique consiste à demander aux élèves de trouver les erreurs contenues dans le matériel écrit au tableau. Mais au lieu de leur demander de travailler silencieusement et seul, puis de faire un débriefing dans une séance classique de questions-réponses avec un élève à la fois, utilisez un mélange de collaboration et de compétition pour éliminer ce qui pourrait devenir du temps mort. Organisez des équipes et demandez-leur de travailler ensemble et de lever la main quand ils pensent avoir trouvé toutes les erreurs.

Apprenez les noms de vos élèves

Vous serez surpris de constater à quel point cela a une incidence sur la participation des étudiants, même dans les milieux de formation professionnelle qui sont plus éphémères que les salles de classe traditionnelles. L’anonymat est un frein subtil à la participation, et les élèves qui se sentent plus liés à vous et à leurs camarades de classe et moins anonymes participeront davantage. Si vous n’arrivez pas à apprendre le nom de vos élèves assez rapidement, munissez-vous de pancartes assez grandes pour que vous puissiez les lire et assurez-vous que les élèves les utilisent en les plaçant là où vous pouvez les voir. Le simple fait de référencer un élève par son nom pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour susciter une bien meilleure participation.

Encouragez-les à poser des questions en va-et-vient

Les enseignants devraient prendre l’habitude de poser des questions entre les leçons. Donnez aussi aux élèves une plate-forme ouverte pour soulever des questions ou des doutes sur ce qui a été enseigné. Cela rend les séances en classe plus interactives. Cela les aide aussi à mieux comprendre les leçons. En formulant des questions et en recevant des réponses, les élèves peuvent avoir une vision plus approfondie du sujet.

Prenez les choses au niveau personnel

C’est peut-être l’une des solutions les plus efficaces à votre problème. Ce qui n’a pas fonctionné dans la classe pourrait tout simplement se diriger sur le côté personnel. Prenez le temps de rendre visite à vos élèves (à leur table) et essayez d’en apprendre davantage sur leurs passe-temps, leurs intérêts personnels, leurs goûts et leurs aversions. Donnez-leur des options pour exprimer leurs passions dans la vie. Au cas où ils pensent qu’ils n’en ont pas, encouragez-les à en trouver. Vous pouvez faire de l’école plus que des études en leur permettant d’appliquer ce qui est enseigné à l’école dans leur vie personnelle.

Donnez aux élèves les moyens d’agir

Il faut responsabiliser les enfants. Lorsqu’ils ont des tâches à accomplir en classe, ils acquièrent des compétences pratiques. Leur permettre de décider des emplois nécessaires à la création d’une tâche, en déléguant l’autorité entre eux. Assurez-vous que chaque enfant connaît bien son rôle dans une situation donnée. Les enfants doivent comprendre que le fait d’avoir des rôles est une bonne représentation de ce qui se passera dans le monde réel lorsque les collègues devront travailler ensemble.