Livraison à domicileLivraison à domicileLivraison à domicileLivraison à domicileLivraison à domicile

Livraison à domicile
VN:F [1.9.22_1171]
4.7/5 (9 votes)

Prof des écoles, j’ai dans ma classe cette année 27 élèves de CM dont un reconnu handicapé pour une grosse dyslexie. Je fais donc un programme totalement adapté pour lui afin qu’il avance. Bref, vendredi avant les vacances, je précise à tous ce qu’il fallait mettre dans les cartables : à savoir le lutin, le cahier bleu et le porte vues. Dimanche dans la journée, je reçois, chez moi, un mail de la maman de cet enfant me demandant quoi faire car son fiston n’avait pas du tout ce qu’il fallait dans son cartable pour faire ses devoirs. Dans ma grande âme, je lui réponds que je vais passer à l’école lundi et que je mettrai les dites affaires à la mairie. Sauf que la mairie est fermée pour 15 jours. J’appelle donc la famille aujourd’hui (lundi) et je réussis à avoir le papa au tel aà son domicile. Je lui explique la situation et lui indique que je serai à l’école d’ici 15 à 20 minutes et qu’il peut donc m’envoyer quelqu’un pour venir chercher les affaires de
son fils. Il me répond qu’il ne voit pas qui il pourrait m’envoyer car son fils est chez ses grands-parents (je rappelle que je l’appelle chez lui…) mais que je peux peut-être lui apporter chez lui…. Réponse immédiate de ma part : »Je veux bien être gentille mais je ne fais pas encore de livraison à domicile ! »…. Non mais…..

9 commentaires sur “Livraison à domicile

  1. 24 décembre 2013 at 10 h 03 min

    Et venir le chercher lui-même ne lui est pas venu à l’esprit ?
    Du coup, que s’est-il passé ? Il est quand même venu ? Les affaires sont restées à l’école ?

    1. Dafna
      24 décembre 2013 at 15 h 11 min

      Ben non, il n’est pas venu… Affligeant !!

  2. 24 décembre 2013 at 11 h 41 min

    « Et pourtant, je ne comprends pas! Quand je regarde L’Instit à la télé, il n’est que remplaçant et pourtant, il vient toujours dans la famille de l’enfant pour l’aider et l’accompagner! Ce n’est pas dans votre contrat? » aurait pu répondre le père, qui LUI, travaille (ce qui explique qu’il ne puisse pas se déplacer, probablement), pendant que nous, on enfile des perles!
    Il ne manque pas de culot celui-là!
    Je me demande donc aussi si ça a finit par lui venir à l’esprit de se déplacer lui-même pour récupérer les affaires de son fils…

    1. Dafna
      24 décembre 2013 at 15 h 14 min

      Le pire c’est que j’appelais chez lui donc il était chez lui, juste à côté de l’école. Il ne travaillait donc pas. De mon côté, j’étais chez moi, en vacances, et je me proposais d’aller à l’école pour qu’il vienne et bien, non « Il ne voyait pas qui il pouvait envoyer » donc personne n’est venu…. Je dois enregistrer le livre de lecture pour que son fils puisse faire un travail adapté dessus mais je dois avouer que je ne suis pas très motivée là.

  3. Aurelia
    28 décembre 2013 at 23 h 08 min

    Merci pour cette anecdote qui m’a rappelé que j’avais oublié d’envoyer les devoirs par mail à une élève partie en vacances anticipées (voyage en Thaïlande!!)…
    Effectivement, on est parfois trop naïf! Incroyable ce parent…

    1. ffb
      29 décembre 2013 at 23 h 09 min

      Maintenant les parents ne doutent plus de rien !!! Pour ma part, si un enfant part en vacances anticipées, je me refuse à donner le travail que ce soit avant le départ ou au retour de l’enfant !!! C’est aux parents d’assumer leur choix !!! ce sont les mêmes qui seraient les premiers à faire des commentaires désobligeants si nous on se permettait de partir avant les heures officielles des vacances. !!!!

      1. 8 février 2014 at 18 h 20 min

        Il m’est arrivée d’avoir une élève qui est partie 3 mois à l’étranger avec sa famille (pour le travail du père je crois),l’IEN a donné son accord à la seule condition que je donne du travail à la gamine (par mail évidement) pour qu’il y ait un suivi de la scolarité !!! en temps qu’enseignante, ça m’a pris un temps fou, en tant que parent, je me serais dit que autorisation ou pas de l’IEN avec ou sans condition, je serai quand même partie!!
        Idem pour une autre gamine, pour une durée d’une semaine (là, c’était moins difficile), ordre de la hiérarchie de donner du travail à l’élève/l’enfant (euh, quel son statut d’ailleurs à ce moment-là?)

  4. 3 janvier 2014 at 20 h 05 min

    J’ai effectué moi-même une livraison à domicile (même commune que moi) pour un enfant malade (en difficulté scolaire) car j’avais oublié de donner les cahiers et fichiers à son frère le soir à la sortie.
    Vu l’accueil glacial de la maman à mon arrivée (je l’embêtais franchement…) et le peu d’efforts qu’ils ont fait pour rattraper les devoirs et en plus, il avait tout laissé à la maison à son retour en classe, je me suis dit que j’avais été bien bête et que je m’inquiétais bien plus que les parents de mes élèves de leur avenir !!! Je ne me ferai plus avoir !

    1. 3 janvier 2014 at 20 h 41 min

      C’est sûr que parfois, ça fout les boules.
      En revanche, il faut avouer qu’on est aussi parfois très bien accueilli et remercié. Ca dépend des fois…

Qu'en pensez-vous ?