Le rôle de la vie scolaire dans l’éducation à la citoyenneté

La
vie scolaire recouvre tous les événements qui se passent en dehors des cours,
des moments où chaque élève se situe dans des lieux diversifiés destinés aux
activités à la fois divertissantes, mais en partie éducatives.
La vie scolaire a donc un grand rôle à jouer dans l’éducation à la citoyenneté.
Explication.

Qu’est-ce
que la vie scolaire ?

En
plus d’être un lieu de transmission de connaissances, l’école est l’une des
principales sources d’apprentissage de la citoyenneté. C’est là que se partagent
toutes les valeurs d’une nation : la liberté, l’égalité des chances, la
laïcité de l’État, la solidarité, la lutte contre les discriminations sexuelles,
raciales et religieuses, la lutte contre l’injustice, etc. La vie scolaire rassemble
également toutes conditions établies par chaque établissement scolaire pour arriver
à une relation interpersonnelle plus harmonieuse et productive. Pour cela, les
enseignants et les animateurs travaillent conjointement pour améliorer en
permanence la dimension relationnelle et citoyenne de chaque activité. L’idée
est de façonner progressivement la personnalité des élèves de manière à ce
qu’ils soient capables de créer un monde et un avenir meilleur. À noter que
dans les écoles, la vie scolaire est encore prise en charge par le personnel de
la Direction ainsi que les maîtres. Mais dans les collèges et les lycées, c’est
le Conseiller principal d’éducation (CPE) qui s’en charge.

L’école
comme acteur incontournable de la formation des futurs citoyens

À
travers les cours dispensés par les professeurs et les activités extrascolaires,
l’école contribue activement à former les futurs citoyens. D’abord parce que l’équipe
éducative a pour mission de transmettre aux élèves les règles de base d’une vie
en commun au sein d’un groupe de taille diverse. C’est l’initiation au processus
de socialisation. Ensuite, ce sont les règlements intérieurs des écoles qui
aident les élèves à prendre pleinement conscience de leurs droits et
obligations dès leur plus jeune âge. Effectivement, c’est dans ce cadre que l’éducation
à la citoyenneté se cristallise, car la vie scolaire est pour chaque établissement
l’occasion d’appliquer et d’évaluer l’efficacité des règles qu’il a établies.
Autrement dit, il arrive à mieux vérifier si le fonctionnement de toute la
structure organique et formelle de l’école est conforme au principe du respect
mutuel et de l’autorité.

Pourquoi
les élèves ont besoin de participer activement à la vie de leur établissement
scolaire ?

La
vie scolaire est l’élément incontournable de la formation à la citoyenneté. Le
fait est qu’elle met à la disposition des élèves des espaces d’apprentissage de
la vie démocratique. Ainsi, à travers un vote de délégués organisé par le
personnel éducatif par exemple, tous les élèves ont l’opportunité d’appréhender
la notion de représentativité et de responsabilité. C’est également par le
biais de cette organisation que les membres du groupe arrivent à mettre en
place des projets dotés d’objectifs précis. D’où, à l’école, au collège comme au
lycée, plusieurs sujets peuvent être débattus, et surtout ceux liés au
quotidien de l’établissement. Bref, c’est cette possibilité d’expression et de
participation qui renforce la cohésion et la mobilité des élèves dans la vie
scolaire.