larmes invisibleslarmes invisibleslarmes invisibleslarmes invisibleslarmes invisibles

larmes invisibles
VN:F [1.9.22_1171]
4.4/5 (18 votes)

Ce matin là une de mes élèves de grande section reste en retrait dans le coin lecture, je m’approche et lui demande : « que se passe t-il Axelle, pourquoi boudes-tu ce matin ? » C’est à ce moment que Séléna débarque en me faisant les gros yeux : « elle boude pas, elle est triste et elle pleure, tu peux pas le voir parce que ses larmes coulent à l’intérieur… ». Une poétesse est née.

Un commentaire sur “larmes invisibles

  1. Odel
    5 août 2013 at 14 h 56 min

    C’est meugnon…

Qu'en pensez-vous ?