Bavardage en classe.

Bavardage en classe : comment y mettre fin

Au début, ça commence par un faible bourdonnement presque inaperçu, vous l’ignorez, puis, le son et les bruits commencent à monter petit à petit et vous voilà avec le fameux « HUM », et c’est à leur tour de vous ignorer. Vous vous tournez vers eux pour leur faire comprendre qu’il y a quelque chose qui ne va pas mais…les voilà de nouveau à l’œuvre. Vous fermez les yeux, vous soupirez parce que vous savez que cela ne fait que commencer. Eh bien oui, c’est ça le bavardage en classe.

Ce type de classe est non seulement frustrant mais aussi presque impossible à enseigner. Combien de fois avez-vous dû recommencer une leçon, répéter des instructions, réapprendre un concept parce qu’ils parlaient ? Vous en avez marre ? Vous voulez qu’ils arrêtent ? Eh bien, poursuivez votre lecture.

N’enseignez pas par-dessus les discussions des élèves

En tant qu’enseignant, vous méritez le respect. Vous le méritez vraiment. Lorsque vous continuez à enseigner pendant que les élèves parlent, vous leur dites que ce comportement et ce manque de respect sont acceptables. De plus, les élèves qui ne parlent pas et qui veulent vraiment entendre votre leçon sont distraits et ont du mal à se concentrer. Vous n’apportez rien de bon à personne en ignorant simplement ce comportement.

Moins de paroles de la part de l’enseignant

Parlez-vous trop ? Êtes-vous debout devant la classe et faites-vous un monologue ? Si votre enseignement implique de passer beaucoup de temps devant la classe à lui dire ce que vous voulez qu’elle apprenne, les élèves vont forcément s’impatienter et devenir bavards. En fait, ils veulent interagir alors laissez-les participer. Demandez aux élèves de s’enseigner mutuellement. Demandez-leur d’expliquer leurs stratégies. Demandez aux élèves de s’approcher du tableau. Demandez aux élèves de travailler avec des partenaires.

Donnez aux élèves des occasions de parler régulièrement

Ce conseil va vraiment de pair avec le précédent. Si vous donnez régulièrement aux élèves l’occasion de parler, ils seront beaucoup plus enclins à vous respecter lorsque vous prendrez la parole à votre tour. Par exemple, après votre explication d’un devoir en particulier, donnez à vos élèves, tour à tour, l’occasion de parler de leur réflexion concernant le devoir.

Faites en sorte que les élèves s’engagent et bougent

Les élèves engagés apprennent davantage que les élèves qui s’ennuient. C’est pourquoi, vous devez faire tout votre possible pour créer une classe où les élèves bougent, créent et rient. Vous devez transformer votre classe en une classe amusante où aucun élève ne s’ennuie. Vous verrez, ils arrêteront le bavardage.

Faites des pauses fréquentes

Faire des pauses augmente la productivité. Une courte récréation toutes les 1 à 2 heures serait idéale. Malheureusement, de nombreuses administrations s’opposent à ce qui est en fait la meilleure pratique pour les jeunes enfants. Mais nous pouvons quand même offrir ces pauses mentales nécessaires. Permettez aux élèves de colorier, de discuter et d’aller aux toilettes pendant 5 minutes après chaque heure d’apprentissage. Vous verrez le retour de cet investissement dans leur capacité à se concentrer.

Les couvrir d’éloges

Lorsque tout va bien, félicitez la classe, ou le groupe qui travaille le mieux et qui ne bavardent pas. Vous pouvez également féliciter les individus, bien sûr. Ainsi, les autres élèves de la classe sauront à quoi vous accordez votre attention, et le bon comportement aura plus de chances de se propager d’un élève à l’autre.