mauvais enseignant.

6 caractéristiques qui permettent de reconnaitre un mauvais enseignant

De nombreux éducateurs croient à tort qu’être dur avec les élèves est le bon moyen de les amener à mieux apprendre. Mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Plus les enseignants sont durs, moins leurs élèves leur prêtent attention. En fait, les élèves deviennent même craintifs, produisant des conflits qui affecteront leur avenir. Malheureusement, ce style d’enseignement presque militaire existe encore chez de nombreux éducateurs et ne contribue en rien à créer une expérience d’apprentissage positive.

Découvrez les traits qui caractérisent généralement les mauvais enseignants afin d’identifier certains comportements négatifs qui peuvent affecter l’éducation de votre enfant.

Chercher à culpabiliser et à susciter un sentiment de peur

Ces éducateurs aiment exposer les échecs des élèves, voire les ridiculiser. Ils ont également tendance à produire par inadvertance un mauvais comportement chez leurs élèves, réduisant ainsi leur capacité d’apprentissage. La peur des élèves augmente encore plus face à la remise en question. C’est particulièrement vrai lorsque l’élève pense qu’il peut faire une erreur en répondant à la question de l’enseignant. En conséquence, les enfants développent un certain niveau de méfiance, ce qui les rend plus réticents à participer en classe par peur de faire une erreur.

Décourager la participation et ne pas faire d’évaluation continue

Les mauvais professeurs ne tiennent jamais compte de la participation de leurs élèves. Ils veulent toujours avoir le contrôle total et absolu de la classe, refusant de fournir des explications supplémentaires lorsqu’un élève veut approfondir un certain sujet. Selon ces enseignants, cela ne ferait que causer des retards inutiles. Il est également fréquent que ces enseignants négligent les efforts et les attitudes que les élèves adoptent pour améliorer leurs résultats scolaires. Au contraire, ils fondent leur notation uniquement sur les résultats des tests.

Blâmer les élèves pour leurs mauvais résultats globaux

Les mauvais enseignants ne s’arrêtent jamais pour se demander pourquoi la majorité de leurs élèves ont de mauvaises notes. Au contraire, ils supposent simplement que les mauvais résultats sont dus au manque d’intérêt des élèves pour la matière enseignée. Ces éducateurs ne se demandent jamais quel pourrait être leur propre rôle dans tout cela.

Refuser de prendre le temps de se mettre à jour

Les mauvais enseignants ne mettent jamais à jour leurs techniques ou leur matériel pédagogique. Ils ne se soucient pas de se tenir au courant des nouvelles technologies ou des tendances pédagogiques. Qui plus est, beaucoup refusent de permettre à leurs élèves d’utiliser ces mêmes ressources modernes et avancées.

Ils veulent être aux commandes

Certains enseignants pensent que le fait de garder une certaine distance avec leurs élèves leur confère un avantage supposé, car les élèves les considèrent comme des figures d’autorité. Cependant, les experts affirment que les enseignants qui parviennent à nouer des relations plus étroites avec leurs élèves gagnent en retour plus de respect et d’admiration. De plus, ils apportent à leurs élèves un niveau de confiance et de sécurité qui dure toute leur vie.

Éviter d’aller en profondeur

Les mauvais éducateurs ne se soucient que d’enseigner les bases à leurs élèves et ne font donc qu’effleurer la matière. Et à cause de la peur que ces enseignants inspirent, leurs élèves sont incapables de demander des explications plus adéquates.

Pour résumer, les mauvais enseignants ont un manque général d’engagement envers leurs élèves et de nombreuses faiblesses au niveau de leurs connaissances.